Le vent, à l'origine des 100 maladies

Bonjour à tous!

Bien que toujours en automne en occident, nous sommes en hiver depuis le 8 novembre en Asie et ce jusqu'au 16 janvier. Saison correspondant à l'élément Eau, Rein-vessie.

Il est donc temps de travailler sur l'énergie de nos reins qui contient nos forces vitales en quelque sorte! Et se préserver d'une trop grande activité...et oui, les hyper actifs auraient tout intérêt à se mettre sur pause....Se coucher tôt et ne pas trop en faire; la nature se met au repos et nous devrions en faire tout autant.

Vous avez sans doute déjà constaté dans nombre d'articles, que le vent est souvent à l'origine de pathologies, associé au Froid, à la Chaleur ou encore à l'Humidité. Il sert de véhicule et de porte d'entrée aux autres énergies perverses et c'est pour cela qu'on le dit à l'origine des 100 maladies.

Le vent d'origine externe comme son nom l'indique, vient de l'extérieur et pénètre dans notre corps par le biais des méridiens. Il favorise alors l'ouverture des pores de la peau et offre une possibilité de pénétration aux autres pervers climatiques: chaleur, froid ou encore humidité. Pour exemple, c'est le vent associé au froid qui provoquera les maux hivernaux comme le rhume ou la grippe ou autre réjouissance! En été, il provoquera d'autres désagréments comme les insolations ou les coups de chaleur.

Si le vent pénètre dans notre corps, c'est parce que notre énergie défensive est affaiblie. Elle peut l'être de manière chronique ou passagère à cause d'un manque de sommeil, d'un excès alimentaire, du stress....

La saison peut elle-même être déréglée....trop forte ou trop faible. Notre corps, vivant au rythme des saisons n'a pas la capacité ou le temps de réagir et s'adapter et nous tombons malade plus facilement.

Quant au vent d'origine interne, il est généré à l'intérieur même de l'organisme. Ce sont des déséquilibres énergétiques qui à la longue se transforment en vent, froid, chaleur, sécheresse ou humidité. Dans le cas de développement de vent interne, c'est souvent l'insuffisance du yin qui est à l'origine. Sa présence est souvent liée aux pathologies du foie.

-une extrême chaleur peut se transformer en feu interne et engendrer un vent du Foie. Cela peut se produire durant les phases finales des maladies fébriles graves accompagnées de fièvre très élevée et de délires

-une montée de yang du Foie peut aussi causer un vent du Foie. Les symptômes seront alors des étourdissements et des céphalées.

-un vide de sang du Foie peut occasionner également un vent du Foie caractérisé plutôt par des engourdissements, des tremblements, des spasmes, une vision trouble ou des vertiges.

Un vent interne se combine facilement aux autres perversités en aggravant toujours plus les déséquilibres. De par son mouvement ascendant, il entraine ces dernières vers le haut ou vers la surface du corps, créant hypertension, angoisses, tremblements, problèmes dermatologiques avec démangeaisons, raideurs et paralysie ( symptômes où le vent prédomine souvent.)

Un vent d'origine externe se traite assez rapidement par le massage, l'acupuncture ou avec l'aide de la pharmacopée chinoise. Un vent interne sera plus long à traiter. La démarche thérapeutique sera plutôt d'essayer de l'abaisser en favorisant le yin ou les liquides du corps. La diététique viendra jouer un rôle important également.

4 vues
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus